Parcours citoyen de l’élève

https://eduscol.education.fr/1558/le-parcours-citoyen-de-l-eleve

Qu’est-ce que le parcours citoyen ?

De l’école au lycée, le parcours citoyen s’adresse à des citoyens en devenir qui prennent conscience de leurs droits, de leurs devoirs, de leurs responsabilités. Adossé aux enseignements, en particulier l’enseignement moral et civique (EMC), l’éducation aux médias et à l’information (EMI), il concourt à la transmission des valeurs et principes de la République en abordant les grands champs de l’éducation à la citoyenneté : la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes et le respect mutuel, la lutte contre toutes les formes de discrimination, la prévention et la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, contre les LGBTphobies, l’éducation à l’environnement et au développement durable, la lutte contre le harcèlement.

L’enseignement moral et civique

De l’école au lycée

L’enseignement moral et civique, mis en œuvre à chacun des niveaux de l’école élémentaire, du collège et du lycée général, technologique et professionnel est central dans le parcours citoyen de l’élève :

  • la sensibilité permet d’exprimer et de développer une conscience morale dans le respect des autres
  • le droit et la règle visent à l’acquisition du sens des règles de la vie sociale  
  • le jugement permet de comprendre et de discuter les choix moraux rencontrés par chacune et chacun au cours de sa vie, et de s’informer de manière rigoureuse sur le monde environnant  
  • l’engagement, enfin, assure la mise en pratique de cet enseignement en insistant sur l’esprit d’autonomie, de coopération et de responsabilité vis-à-vis d’autrui

Un enseignement moral et civique renforcé

Au lycée, les programmes ont été renouvelés autour de notions centrales :

  • la liberté en seconde
  • l’égalité et la fraternité en première
  • la démocratie et ses enjeux en terminale.

Les pratiques actives, reposant sur l’analyse de situations concrètes, l’argumentation, la discussion réglée, le débat, sont encouragées. Des ressources d’accompagnement sont mises à la disposition des professeurs.

L’enseignement moral et civique est désormais intégré dans le contrôle continu et entre dans l’évaluation du baccalauréat.

L’engagement, un élément fondamental

L’engagement est un élément fondamental :

  • prendre part à des actions éducatives locales, académiques ou nationales, permettant aux enseignants de traiter concrètement avec leurs élèves des enjeux de citoyenneté comme la mémoire et l’Histoire, avec, par exemple, le Concours national de la Résistance et de la Déportation ou La Flamme de l’égalité
  • participer aux instances de son établissement : conseil de la vie collégienne, conseil des délégués pour la vie lycéenne, délégués de classe, instances de l’association sportive

Le parcours citoyen est enrichi par l’engagement des élèves dans des projets à dimension citoyenne à l’École ou en dehors : participation à une cérémonie commémorative, visite d’un lieu de mémoire, participation individuelle ou collective à des projets citoyens dans le domaine des arts, de la littérature, de l’histoire, rencontres sportives, etc.

La mobilisation de la communauté éducative

L’ensemble de la communauté éducative, en lien étroit avec les partenaires de l’École et les réservistes citoyens de l’éducation nationale, a la responsabilité de construire et de faire vivre ce parcours citoyen, en assurant la convergence, la continuité et la progressivité des enseignements et des projets. Ce parcours prend également appui sur la participation de l’élève à la vie sociale et démocratique de la classe et de l’école ou de l’établissement.

Le parcours citoyen repose enfin sur la mobilisation de tous les acteurs : personnels de l’éducation nationale, associations, collectivités locales et territoriales, réservistes citoyens de l’éducation nationale.