16 mars 2017

NOS ANCIENS ÉLÈVES TÉMOIGNENT

2017 Hugo SFALI 22 ans

« Comme une vocation ; tout petit déjà je suis tombé dedans ».. Une grande sensibilité, un intérêt certain pour les autres, une facilité à communiquer et une envie d’aller vers une carrière dans le social. C’est ainsi que je suis arrivé au lycée Paul Bert après avoir mûri mon projet et réfléchi à mon orientation. Mes trois années passées en Bac Pro Services de Proximité et Vie Locale ont conforté mon choix grâce à une équipe enseignante motivée, attentive et dévouée. Des périodes de stages variées m’ont permis de révéler mes qualités professionnelles et humaines. Ces aspects positifs m’ont donné confiance en moi, je me suis affirmé et impliqué dans la vie du lycée en tant que délégué de classe puis du lycée pendant ces trois années. Les matières professionnelles enseignées comme la communication médiation, le cadre juridique ou encore l’action professionnelle ont été de véritables moteurs de ma motivation grâce également à la patience et la pédagogie des enseignants. Avec ce tremplin des trois années passées à Paul Bert , un dossier scolaire plutôt sérieux et le BAC en poche mention AB, j’ai été reçu en BTS Économie Sociale et Familiale au lycée Sainte Anne d’Anglet. Deux années supplémentaires au cours desquelles les bases acquises à Paul Bert m’ont été très profitables et m’ont permis de développer les spécificités du travailleur social qu’est le Conseiller en Économie Sociale Familiale (CESF). Le CESF accompagne un public très diversifié dans la résolution de leurs différentes problématiques (familiales, sanitaires, professionnelles) avec une spécificité liée au budget. Il peut intervenir en individuel et en collectif avec ses nombreuses compétences liées à la vie quotidienne (habitat, alimentation, économie d’énergie, santé, etc..). Ayant obtenu mon Diplôme d’État CESF, j’ai pour ambition d’aller à Bordeaux ou Paris pour multiplier les expériences professionnelles dans différentes structures et ainsi élargir le panel de mes compétences. A la fin de mon cycle de formation, je suis convaincu que mes trois premières années à Paul Bert et surtout les Périodes de Formation en Milieu Professionnel m’ont permis d’asseoir durablement mon goût et mon envie d’aller vers le social.

2017 Jefferson Reyes 21 ans

Comme la langue française n’est pas ma langue maternelle et que je suis plus à l’aise avec les mathématiques, à la fin de la troisième générale, j’ai choisi une orientation en baccalauréat professionnel Gestion-Administration qui était proche de la comptabilité qui m’attirait. J’ai commencé la formation du baccalauréat professionnel Gestion-Administration en septembre 2012 et j’ai obtenu le diplôme avec mention en juin 2015. Pendant ma formation, j’ai été très motivé et grâce à l’aide des professeurs et de quelques élèves, les enseignements généraux et professionnels se sont bien déroulés. J’ai pu surmonter mes difficultés et réussir. J’avais des facilités en espagnol (bilingue) et en informatique pour utiliser les différents logiciels de gestion et d’administration du lycée. J’ai su m’adapter à de nouveaux logiciels au cours de mes périodes de formation en milieu professionnel. Celles-ci m’ont permis d’acquérir une expérience professionnelle qui m’a aidé à m’orienter après le bac Pro. Aujourd’hui, je suis en deuxième année du BTS Comptabilité et Gestion au lycée Louis de Foix. Le niveau est différent et demande plus d’investissement personnel. J’ai effectué deux stages professionnels dans lesquels j’ai pu réinvestir les acquis des stages réalisés au lycée Paul Bert.

2017 Franck Valienne 22 ans

Orienté en septembre 2012 au lycée Paul Bert après un cursus ordinaire au lycée Jean-Rostand, j’ai intégré la section gestion administration (GA). J’ai fait partie de la première classe qui a inauguré cette formation. Accompagné d’un AESH (accompagnant d’élèves en situation de handicap) sur mes quatre années de lycée, j’ai bénéficié d’un aménagement me permettant de préparer l’année de terminale en deux ans. Cet accompagnement m’a permis de suivre les enseignements en classe et équipé d’un ordinateur au quotidien, ma saisie des cours a été plus aisée. La présence de cet accompagnant a été d’une aide précieuse mais cela n’a pas été la seule ; l’aménagement, l’équipement du lycée ont aussi facilité mon autonomie, ma mobilité avec mon fauteuil électrique. Très intégré dans cet établissement, j’ai tissé des relations avec de nombreux élèves de différentes sections. Ma participation toutes les semaines à l’UNSS sport partagé y a aussi largement contribué. Comme les autres élèves de la classe, j’ai réalisé toutes les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) dans des structures telles que la Lyonnaise des eaux, la CCI de Bayonne, la Mairie de Biarritz ou encore le CIO. Lors de ces stages j’ai pu accomplir des tâches administratives en relation avec ma formation : mise à jour de logiciel, accueil téléphonique, mise à jour de contrats… Cette confrontation au monde professionnel m’a fait gagner en assurance, a confirmé mon choix d’orientation et m’a montré que j’étais capable d’affronter le monde du travail. Cette mise en pratique a été un lien concret et essentiel avec les cours que j’ai appris durant ces années au lycée Paul Bert. En juin 2016, j’ai passé avec succès mon baccalauréat pour lequel j’ai pu bénéficier d’un tiers temps. Actuellement, je poursuis un cursus post bac à Talence en formation d’assistant polyvalent administratif.

2016 Témoignage de Mélanie Rousseau 22 ans

Après la troisième, j’ai intégré le lycée Paul Bert en classe de seconde BEP Secrétariat (Septembre 2008) mais cette formation n’était pas mon premier vœu. Comme je souhaitais devenir assistante sociale, j’envisageais d’intégrer une classe de BEP Carrières Sanitaires et Sociales et grâce à un désistement dans l’une des 2 classes, j’ai pu mettre en œuvre mon projet professionnel. Après avoir obtenu le BEP CSS en juin 2010, j’ai poursuivi mes études en bac pro Services de Proximité et de Vie Locale que j’ai réussi avec mention en juin 2012.

Ces quatre années au lycée Paul Bert m’ont apporté tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. J’ai compris que les enseignements généraux étaient complémentaires des enseignements professionnels  comme par exemple quand l’on veut évaluer une situation, il est difficile voire impossible de le faire sans méthode rigoureuse d’analyse et sans outils.

Le soutien bienveillant et constant des enseignants m’a permis de prendre confiance en moi et de m’épanouir afin de réaliser des choses qui me paraissaient insurmontables comme être élue déléguée de classe en bac pro ou me présenter à un concours (celui pour devenir assistante sociale). J’ai poursuivi mes études à l’Institut du Travail Social à Pau pendant trois ans pour obtenir le diplôme d’état d’ Assistante de Service Social en juin 2015. Depuis mi-septembre, j’occupe un poste d’assistante sociale à la Maison de la Solidarité Départementale à Ustaritz. Mon quotidien est de soutenir et d’orienter des personnes en situation précaire sur le plan psychologique et/ ou matériel. Les bases des techniques de communication enseignées au lycée Paul Bert m’ont permis et me permettent encore aujourd’hui de mener à bien tous les entretiens et de gérer la prise de parole lors des réunions d’équipe (1 réunion par mois avec 70 travailleurs sociaux). En parallèle à mon métier, j’ai créé en 2012 une association Troup’Adour que j’ai le plaisir de présider. Elle a pour objectif l’épanouissement personnel à travers le chant. Nous animons des soirées lors des fêtes de village et nous réalisons des spectacles dans lesquels le chant se mêle à la danse. C’est grâce aux techniques d’animation apprises au lycée et mises en pratique en stage que je suis capable d’organiser et de mettre en scène des spectacles avec les membres de l’association. Notre premier spectacle a eu lieu en octobre et avait pour thème le cabaret burlesque (ambiance Moulin Rouge). Il a mis à l’honneur 7 chanteuses et 8 danseuses de 4 à 50 ans face à un public très varié de 450 personnes qui a fortement apprécié ce divertissement. En conclusion, je vous encourage à vous investir dans les périodes de formation en milieu professionnel qui peuvent être très déterminantes pour trouver un futur emploi. De plus, impliquez-vous dans la vie du lycée (ex :délégué de classe) et faites confiance aux enseignants du lycée Paul Bert qui vous guideront dans la concrétisation de votre projet professionnel.

2015 Benjamin Lamure 25 ans

Mon parcours a été un peu atypique, avec en premier lieu, une formation BEP métier de l’électrotechnique. Mon niveau scolaire étant médiocre, il m’était difficile d’intégrer une autre filière. Après deux ans à étudier des matières qui ne m’inspiraient rien pour mon futur, j’ai donc intégré le lycée Paul Bert pour changer de voie. Dans un premier temps en BEP comptabilité, suivi dans la foulée d’un bac pro Vente.Ces quatre années d’enseignement m’ont beaucoup apporté, tant dans la théorie que dans la pratique avec une équipe toujours présente en cas de besoin. Pour résumer, j’ai pu combler mes lacunes et atteindre un bon niveau scolaire. Au niveau personnel, j’ai développé diverses compétences en participant au conseil d’administration et à diverses actions. J’ai poursuivi mes études en BTS Négociation Relation Clients à Ustaritz pour finaliser mon cursus. Suite à cela, j’ai fait le choix de monter mon entreprise pour lier les études à mes passions. J’ai donc ouvert depuis bientôt deux ans une agence de communication D-clic, dont le principal client n’est autre que mon ancien lieu de stage le Journal La Semaine du Pays Basque. Pour finir, je ne peux que vous encourager à vous investir au maximum dans vos études et la vie du lycée. Chacune de vos actions seront déterminantes pour votre futur, vos stages seront une première pour vous ouvrir un chemin dans le monde professionnel.